Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 20:33

 

Le Pacte Roerich : l'histoire et l'actualité

 

roerich-museum-2

Cinq jours pour découvrir le parcours foisonnant et l’engagement en faveur de la paix et de la protection du patrimoine culturel de Nicolas Konstantinovitch Roerich (1874 –1947), humaniste, peintre, écrivain, archéologue russe.


Peintre prolifique, il est l’auteur de quelque sept mille toiles empreintes de ses voyages (Russie, Europe du Nord, États-Unis et Inde), de sa quête de spiritualité et de son amour pour la nature, la paix et la culture.

Outre sa carrière artistique, Nicolas Konstantinovitch Roerich est l’artisant du Traité pour la protection des institutions artistiques et scientifiques et des monuments historiques, connu sous le nom de « Pacte Roerich », qui marque l’aboutissement de son engagement en faveur de protection du patrimoine culturel.

Le Traité, signé à Washington en 1935, prévoit dans son article premier que « les monuments historiques, les musées, les institutions dédiées aux sciences, aux arts, à l'éducation, et à la culture seront considérés comme neutres, et comme tels seront respectés et protégés par les belligérants. […]». Et l’article III spécifie : « pour désigner les monuments et institutions mentionnés à l'article premier, on pourra se servir d'un drapeau distinctif conforme au modèle annexé au présent traité (un cercle rouge renfermant une triple sphère, le tout sur fond blanc). » Il s’agit là de la Bannière de la Paix, conçue comme symbole de protection de la culture et des biens culturels, à l’instar de la croix rouge qui symbolisait la protection des hôpitaux.

Après la Seconde guerre mondiale, le Pacte Roerich, toujours en vigueur, sera complété par la Convention pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé de la Haye de 1954. 

Cette exposition, réalisée par le Centre international des Roerich (International Centre of the Roerichs, ICR), retrace la vie de Nicolas Roerich, son engagement à travers l’histoire du Pacte Roerich et celle de la Bannière de la Paix, ainsi que vingt années d’activités du Centre dédié à la promotion du Pacte.

L’inauguration de l’exposition, le 2 avril à 18 heures, sera suivie de la cérémonie de remise du prix international « L'arbre de vie » qui sera décerné à :
- Mme L. Shaposhnikova, Directrice générale du Musée Roerich,
 
- S. Exc. M. B.Boutros-Ghali, Président du Panel international sur la démocratie et le développement, ancien Secrétaire général de l'ONU,
 
- S. Exc. Dr K.Singh, Président du Conseil indien des relations culturelles,
 
- S. Exc. M. Ch. Aznavour, Ambassadeur, Délégué permanent de l'Arménie auprès de l'UNESCO.

Details

 

http://www.unesco.org/new/fr/unesco/events/all-events/?tx_browser_pi1%5BshowUid%5D=6283&cHash=49685b3e9c


Type d'événement

Exposition

Début

02.04.2012 10:00 heure locale

Fin

06.04.2012 17:30 heure locale

Point focal

BPI

Organisateur

Permanent Delegation of the Russian Federation to UNESCO and the Permanent Delegation of India to UNESCO

Contact

01 45 68 26 83, dl.russie@unesco-delegations.org

Pays

France

Ville

Paris

Lieu

UNESCO Headquarters - Siège de l'UNESCO

adresse

7, place de Fontenoy

Salle

Salle Pas Perdus

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bellane-b 26/07/2013 09:46

votre blog est super******

BECOURT Thierry 20/01/2015 18:57

Bonsoir Madame, ayant changé de fournisseur de site, je viens de lire votre mail et vous en remercie. Vous pouvez dorénavent nous joindre sur le mail : pax.cultura.france@gmail.com et notre nouveau site : www.bannieredelapaixfrance.sitew.fr Dans l'attente de vous lire à nouveau, bien cordialement, Thierry Bécourt

femme slave seule 28/03/2013 15:18

merci pour tous ces détails

BECOURT Thierry 20/01/2015 18:57

Bonsoir Madame, ayant changé de fournisseur de site, je viens de lire votre mail et vous en remercie. Vous pouvez dorénavent nous joindre sur le mail : pax.cultura.france@gmail.com et notre nouveau site : www.bannieredelapaixfrance.sitew.fr Dans l'attente de vous lire à nouveau, bien cordialement, Thierry Bécourt